Présentation

  • : Le blog du militant socialiste Alain Detavernier à Istres
  • : Alain Detavernier, militant socialiste authentique et fraternel livre sur son blog ses réflexions politiques
  • Contact

Humour

La vidéo du moment

Texte Libre

banniere

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:08

images-copie-4.jpgDepuis des semaines, écouter, regarder les images ou lire les infos concernant la planète est devenu un moment difficile pour tous ceux qui souhaitent ne pas ignorer leurs congénères. Pour autant, je suis bien conscient que la terre ne s’arrêtera pas de tourner parce qu’un tremblement de terre secoue un pays, qu’un tsunami rase telle région ou pire encore qu’un dictateur dégénéré massacre ses concitoyens à l’arme lourde. Il y a une différence entre les hommes que les convulsions de la nature éliminent brutalement et les rebelles qui avec quelques arquebuses, s’opposent aux blindés d'une armée. Si l’horloge sismique n’a aucun maître, la lâcheté des pays occidentaux elle, ne saura être une excuse, une fois l’hécatombe achevée en Lybie. Empêcher les frappes aériennes sur les civils, eut été le minimum du à des populations en pleine recherche d’une construction démocratique. Le retour de Kadhafi, restera une épine mortelle pour tous ceux qui auront trop réfléchi et regardé ailleurs. A croire que déléguer le pouvoir à des superstructures politiques, annihile aussi la dignité de la démocratie.

Espérons qu’avec l’aide de pays voisins, les Lybiens sortiront dignement de cette aventure.  

Concernant le Japon, il est bien évident que la compassion destinée à tous ces gens si dignes au milieu de l’horreur, ne peut nous faire oublier qu’ils ont une certaine habitude du nucléaire dans leur histoire. Un séisme gigantesque, suivi d’un tsunami dévastateur, s’achève dans un cataclysme beaucoup moins naturel, celui que seul les hommes savent inventer pour s’empoisonner. Cette nouvelle alerte après Three mile Island (1979/USA) et Tchernobyl (1986/URSS), fait que Fukushima (Japon) devient en moins de trente ans, la troisième preuve que le nucléaire n’est pas sans danger "obligatoire". C’est à dire inévitable à terme ! Malgré cela et bien que les allemands souvent cités en exemple, ferment des centrales par précautions, nous autres français, possesseurs du second parc mondial, en maintenons la totalité en fonction ! Evidemment les accidents multiples, connus ou cachés n’y feront rien. Par exemple, la centrale de Blaye en Gironde a failli pour une tempête et une inondation, finir exactement comme celle qui au Japon en ce moment, menace des milliers de vies ! Avec l’atome, l’échelle du temps n’est pas ordinaire et du début à la fin du cycle d’exploitation, l'atome reste une source dangereuse de pollution pour des milliers d’années.

Pour remédier, le gouvernement français décide d’un audit sécurité !!! Pas même un débat sur une décision qui implique pourtant pour plusieurs dizaines d’années, la politique énergétique française. Au motif d’indépendance nationale, rien n’est vraiment fait pour diversifier les sources et économiser des vies. Cela mériterait mieux qu’un abus d’autorité !

 

Sur ce sujet, les leaders du PS reprochent minablement aux écologistes de remettre en cause le tout nucléaire. Quelle erreur politique ! A un moment où la nation toute entière assiste à l'impuissance renouvellée des hommes face au nucléaire civil, les socialistes font un procès d'intention "démocratique" aux verts. Quels nuls ! Après un Grenelle de l’environnement bruyant mais aujourd’hui pratiquement vide, les énergies renouvelables ont été anéanties par Sarkozy. Photovoltaïque, éolien et biomasse ont été réduits à néant par celui qui les avait "soit disant" promus pour répondre aux obligations européennes. Pas de soucis, comme dit Nicolas «L’écologie ça commence à bien faire », et en avant pour le gaz de schiste en Provence !

Si les socialistes se révèlent incapables de comprendre que le nucléaire ne peut plus rester aux mains d’un lobby de nucléocrates, ils auront beau se contorsionner face aux électeurs, ils perdront la présidentielle qui pourtant leur tend les bras. Je veux dire que DSK le « cuistot » de Washington sera élu en 2012, et que la droite liée aux pouvoir de l’argent aura réussit à remplacer l’agité de l’Elysée par un autre factotum à ses ordres.

Pour les européennes comme citoyen libre, j’avais préféré les verts parce qu’ils avaient un programme digne de ce nom, alors que les socialistes nageaient dans le vague. Exactement comme aujourd’hui. Concernant la fédé PS des Bouches du Rhône, là encore un audit est prévu comme pour le nucléaire. J’espère qu’ils penseront également à faire un audit des comportements politiques comme l’incinérateur de Fos qu’ils devaient stopper et qu’ils ont achevé???

Martine Aubry serait mieux inspirée de s’occuper vraiment du parti plutôt de soutenir celui qui est "parti" et de couvrir les irrégularités de fonctionnement du PS/13. Je répète encore une fois que l'homme François Hollande reste le meilleur candidat pour la gauche, et ceux qui veulent changer les choses en dégageant la droite. 

medium_mayenne_survoltee2-copie-1.jpg

 

 

PS : Il se murmure que Sarko voudrait remettre la vignette automobile en place. Espérons que les socialistes d’avant 2002 défendront ce que Jospin avait su imposé à Bercy où siégeait à l'époque un certain DSK....

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans écologie durable
commenter cet article