Présentation

  • : Le blog du militant socialiste Alain Detavernier à Istres
  • : Alain Detavernier, militant socialiste authentique et fraternel livre sur son blog ses réflexions politiques
  • Contact

Humour

La vidéo du moment

Texte Libre

banniere

7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 20:53

 BINGO pour Europe Ecologie!

Ce soir les résultats affichés au théâtre de l’Olivier, sont très intéressants à plus d’un titre. Ils confirment ceux du national. Il ne faut pas se tromper, la droite UMP fait un score avantageux au milieu d’une abstention majoritaire et elle renforce son pouvoir et son nombre d’élus. 70% de l’électorat a choisit un autre camp, mais le parti du président n’entends qu’une chose, Sarkozy a gagné.

Le résultat du PS me touche et m’attriste. Il prend sur ses épaules, l’immensité des erreurs de ses dirigeants. Localement, la nullité sans équivoque de Guérini et de Caselli pour les bouches du Rhône, condamne le Sud- Est et ce parti à la médiocrité tant que ces individus resteront aux commandes. J’ai personnellement appelé sur ce blog et milité pour Europe Ecologie depuis des mois. La raison première était l’incinérateur de Fos, la pollution de notre bassin de vie et la trahison des socialistes du 13. J’ai contribué à ce mauvais résultat du PS, et si je revendique ce recul, c’est bel et bien pour que les dirigeants de ce parti soient mis en cause et quittent leur bunker fait de privilèges et de compromissions.

 
Le MODEM est lui aussi dans la nasse et c’est une bonne nouvelle. Notre ami pharmacien qui a pratiqué le mélange des genres avant l’heure en quittant la droite pour adhérer subitement au PS et en s’alliant au Modem aux municipales, démontre au moins qu’ils ont en commun le goût des alliances contre nature. Le manque de lisibilité est un handicap majeur en politique.

Je suis surpris des scores du NPA que j’attendais plus haut et surtout très étonné du faible score de l’alliance PC/Mélanchon qui à l’évidence est totalement improductive. Le PC seul était capable de ce score avec la crise qui secoue le pays et génère encore plus d’injustice. Autant le NPA apporte une nouvelle vision à gauche, autant le PC est piégé par un saltimbanque qui ne lui a apporte que du vent.

Tout à l'heure à l'Olivier, des amis me félicitaient gentiment d'avoir anticipé le score sur Istres des listes écologistes. Je dis très sincèrement que ce résultat est d’abord une tendance nationale et la conséquence de la médiocrité socialiste. Incontestablement dans ce bassin d’emploi et particulièrement à Istres, une aspiration nouvelle ce fait jour. Les plaisantins qui attendaient de Mr Mélanchon une issue à leur solitude, viennent de mesurer l’étendue de leur influence. Décidément au dessus de 16%, il y a peu de monde et chacun devra s’en souvenir. Dans le Sud Est, la liste Europe Ecologie termine largement devant le PS. Cette fois Martine Aubry devra comprendre où est l’erreur de casting de ce parti devenu cercle de notables locaux..

Il reste un espoir car la droite n’est pas bonne et elle le sait. J’ai eu plaisir à converser avec des militants du NPA istréen. Ils sont pleins d’enthousiasme et d’énergie. Si je peux me permettre, le Front ne leur arrive pas à la cheville. Leur sincérité ne souffrira que du manque d’expérience.
Si le PS se ressaisit, avec les verts et cette gauche naissante, demain comme dirait quelqu’un, « Ensemble tout sera possible ».

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 13:21

A tout saigneur tout honneur, d'abord l'Amérique. Obama tente de rattraper les bourdes de son prédécesseur « shérif du monde » avec ce qui reste de l’économie américaine. L’Afrique elle, se débat entre épidémie et famine, pendant qu’une autre maladie ronge ce continent où la démocratie porte trop souvent un uniforme. Encore et toujours, ce sont les plus faibles qui payent les dictatures : Corruption, déportations et sous développement organisé achèvent le tableau. Plus loin à l’Est, 20 ans après Tian'anmen, la Chine continue de découvrir avec entrain l’économie de marché, et l’ex URSS n’en finit plus de  sa perestroïka qui a généré une nouvelle nomenklatura, plus mafieuse que militaire, mais toujours corrompue.  L’Europe elle, achève de se construire de nouvelles frontières, alors que seule une Europe politique est nécessaire. Le capitalisme a su s’imposer et l’autorité économique domine ce continent où pourtant les leçons de l’histoire se sont répétées. Dimanche, des centaines de millions d’européens vont exprimer leur choix. Sorti de son pays, chaque européen reste sourd au sentiment international et nul ne doute que la droite sous toutes ses formes va conserver tous les pouvoirs alors même, que la gauche européenne lui mange déjà dans la main.  

La France elle somnole grâce aux Sarko-trafiquants. Les médias nous bercent d’illusions, les pit-bulls de l’Élysée comme Lefèvre, Guaino ou Darkos nous divertissent habilement pendant que derrière le rideau, une dictature s’installe. L’état envoie sa police sur des enfants dans les écoles, embastille durant des mois au prétexte de pensées terroristes, construit de nouvelles implantations militaires au moyen orient que nous payons avec nos impôts, pendant que nos télés et nos radios nous expliquent tout le bien qu’il faut penser du RSA pour crever en silence. Les laitiers broient du noir, les usines de pneus éclatent, le pouvoir d’achat s’effondre, la jeunesse n’a plus d’espérance, les universités se meurent à côté d’un hôpital infecté par une ex-pharmacienne. Le chômage explose, les comptes des bénéficiaires du bouclier fiscal aussi, mais la bonne nouvelle c’est que notre président a été le meilleur plus grand président de l’Europe depuis Napoléon Bonaparte. Voilà qui rassurera les familles à la rue !

 

Et pendant ce temps à Istres me direz vous? Et bien ça baigne. Le temps est beau, le jet d’eau va être déplacé pour des raisons troubles, les corridas s’annoncent comme riches et fastueuses, les impôts locaux aussi. Le montant de cette dîme reste à un niveau sans précédent malgré qu'on nous explique que les finances sont rétablies depuis deux ans. Les routes sont jonchées de rustines de goudron, au pire de traces de bitume entre les nids de poule. Les commerces du centre ville disparaissent dans l’indifférence générale, mais la fanfare nous annonce une médaille pour notre cœur de ville si brillant. Le privé va construire pour nos beaux yeux le forum des Carmes et dans le même temps d’autres investisseurs privés quittent le bassin. Allez comprendre les mystères de l’économie souterraine.

 

Voilà, ce matin après le petit rappel sur la liberté d’expression assassinée hier, je voulais faire le tour de mon jardin et regarder attentivement chaque arbre, chaque bosquet qui se réjouit de l’arrivée du soleil. Finalement c’est bon de parler avec la nature, elle apprécie qu’on s’intéresse à elle !   
Pensez y Dimanche, faites vous plaisir, votez vert!

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 13:09

En ton nom, beaucoup de femmes et d’hommes ont eu à souffrir dans leur chair et leur vie. Rien n’est plus abstrait que la liberté pour celui qui la possède. Rien n’est plus concret pour celui qui en est privé. Le Canard Enchaîné que je lis depuis mon adolescence, invoque le principe suivant. 
« La liberté de la presse ne s’use, que si l’on ne s’en sert pas ! ». La liberté d’expression, est  fondamentale pour une démocratie. Et pourtant, c’est à elle que s’attaque un soutien du Grand Istres, en faisant fermer un blog. Il n’y a pas si longtemps, cet individu dont le nom seul serait un virus pour mon ordinateur, traitait de manière ordurière plusieurs personnalités de la ville, sur son "propre" blog.... La longue lutte pour reconquérir la municipalité était lancée avec comme canal de communication, le caniveau ! Spécialiste des attaques basses et salissantes, il osa mettre en ligne les propos ignobles et scandaleux d’un ancien maire enregistré à son insu. Des dizaines de personnes y étaient traînées dans la boue ainsi que leurs proches. L’auteur de ce flot d’insanités était à l’évidence indigne de sa fonction avant d’être un pauvre type mentalement dérangé, mais le moyen de l’atteindre rendait encore plus abject son utilisateur. Personnellement affublé du doux nom de Rantanplan, j’ai reçu plus souvent qu’à mon tour, les produits de basses fosses générés par l’esprit torturé de cet individu. Souvent les "petits" sont complexés, hargneux et sans âme, ils ont le profil idéal pour défendre une certaine politique. Ma vie perso, ma compagne, mes fonctions, mes cheveux, mon jardin, mon métier bref, tout a été utilisé pour m’atteindre. En communication, faire écho à des ragots renforce leurs effets. De plus, être une personne publique rend fragile toute réponse qui est immédiatement rejouée sur un autre air et avec d’autres paroles. Avec des comparses, tels des chiens enragés, ils déchirent ici ou là des innocents, dont ils ont décidé la culpabilité. Le mimétisme animal va jusqu’à ce qu’ils flattent leur maître sans que celui-ci n’ait à les solliciter. Coluche appelle ces gens « les sucent pets ». Après la victoire de 2008 et avec un strapontin au San, chacun espérait que l’addiction du molosse à la haine allait s’arrêter. Que nenni ! Le Président du SAN ayant lui même subit quelques morsures, le retrait de ce délégué devint une condition préalable à toute relation normalisée. Voila 18 mois d’attente pour maintenir en cage la bête immonde! Sentant le collier serrer son col, l’animal comprend alors que son salut passe par un alibi politique qui servirait son maître et lui même. Aucun des élus istréens n’est dupe de cet individu qui ne brille ni par son savoir, ni par son humanité. Sa bave et sa haine ne peuvent pallier à ses manques. Rencontrer la liberté des autres, c’est aussi être confronté au côté sombre de sa propre personne. Comme un miroir, sauf à le briser, rien n’y fait ? Quant on est moche, on est moche dehors et dedans.

Le blog de l’Ane de Crau a certainement été excessif avec les mots et la provocation. Il avait le mérite de donner une image spontanée de l’agora istréenne. Notre délégué au SAN "par procuration" a obtenu sa fermeture pour atteinte à son image probablement. La véritable injustice est justement qu'elle est encore bien trop  flatteuse. J’ai toujours aimé les animaux, car je pense que souvent, ils valent bien mieux que les hommes.
De plus, en matière d'écologie, en Provence l’âne est à sa place, pas la hyène. Ca, c’est ma liberté.
                               Délégué je te vois!  

        
 Pensez à voter "Europe Ecologie" pour évincer l'UMP, Le PS, Les Fronts, et les autres.

                                                             signé:  Rantanplan
Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Locale
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 14:30

Il y a des expressions qui parfois nous échappent, tellement nous sommes « out », ignorants ou trop âgés, c’est selon. Un "BUZZ" est une information qui atterrit sur le net et qui quelques minutes après, s’envole avec un nombre exponentiel de visites liées à l’intérêt de l’info.

Par exemple, cette jeune femme écossaise à l’apparence "rustique" mais dont la voix  est si belle, que le contraste a provoqué l’engouement des internautes. Et bien, sans prétendre aller jusqu’à cette réussite et face aux moyens électoraux des partis, je vous propose la chose suivante :

Si vous êtes istréen, vous êtes habitué aux bordels électoraux, mais toutes les bouches du Rhône ne sont pas istréennes, enfin pas encore. Donc, le jeu consiste à faire circuler l’appel que vous trouverez en pièce jointe d’un mail que vous aurez reçu, ou en copiant le texte disponible sur ce blog pour l'envoyer à votre tour. Il s’agit de faire en sorte que les gens de gauche (sincères ou par habitude) trouvent une raison de voter Vert avec Europe Ecologie.




  Pour qui voter aux européennes?
                                                  (à l'Ouest de l'étang de Berre)

Première raison : Les verts sont contre l’incinération et pour le mandat unique de leurs élus. 
Deuxième raison : L’incinérateur de Fos est l’enfant de Gaudin adopté par Guérini /Caselli. Il est donc l’enfant caché de l’UMP et du PS dans les BdR, et il faut continuer à le combattre.
Troisième raison : Les autres listes à gauche, se foutent de l’incinération et cherchent uniquement à exister.
Quatrième raison: C'est ici et chez nous que ça se passe, il y a donc des raisons d'agir!


 Morale : "Pour ne pas incinérer, il faut agir et trier".

-Donc : l'arrogante droite UMP, le Modem socialisant, le PS centriste et les gauches complices sont à mettre dans l’urne "recyclables aux prochains scrutins".

-Pour un vote propre qui vous laisse en paix avec votre conscience, seule Europe Ecologie présente encore un projet digne de la gauche.


 Conclusion : Seule Europe Ecologie refuse l’incinération et ne peut trahir son engagement !


Dans les BdR votez "propre", contre l'incinération, pour le recyclage des partis, votez "Europe Ecologie".

PS : faites circuler et motivez vos relations pour que la sanction soit indéniable.

Repost 0
Published by Alain Detavernier
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 13:16

 

Un Internaute m’a informé hier de la propagande du tandem front de gauche et PC. Ma réponse fut négative. D’abord parce que PdG possède un militant qui est un outrage à la démocratie et une offence à la citoyenneté. Ensuite, pour le PC, malgré une nostalgie bienveillante, rien ne peut me faire croire aux lendemains qui chantent avec les camarades du "Che". Le plus décevant, c’est que mon interlocuteur en  a conclu que pour de mesquines chicayas locales, je faisais de la campagne des Verts sans raisons sérieuses.  Alors de mon mieux, j’ai tenté d’expliciter sur le fond cette décision. Même si je suis sûr que le mot "campagne" ne peut aller qu'avec les Verts, j'ai tenté d'autres explications plus politiques.

Il est évident qu’aux yeux de mon interlocuteur, Cohn-Bendit n’est plus une idole communiste et Eva Joly ne semble avoir aucun intérêt moral. Selon lui, la présence même de Bové sur cette liste verte, servirait  de justificatif à gauche !!!! Dans un dialogue allant du traité de Lisbonne et passant par une vertueuse Europe, finalement je crains que lui et moi ayons perdu notre temps. Pourtant à bien y réfléchir, les Français et donc les Istréens, ne peuvent ignorer l’Europe. Seule la façon dont celle-ci leur est présentée pose problème. Les mauvaises réformes sont forcément européennes selon tous les politiques et pourtant que de chemin parcouru depuis le traité de Rome et l'origine de ce magnifique projet politique!

Pourtant, j’ai le sentiment que Bové comme euro-député fera plus sincère que Peillon en Provence, que Cohn Bendit sera plus à sa place et dans son rôle, qu’un Mélanchon à Bruxelles et qu’Eva Joly serait plus rassurante qu’un Guérini, Granié ou Bernardini, pour ce qui concerne l’incinérateur. L’intérêt des européennes doit toucher directement chaque électeur si on veut le mobiliser.

Les élus ne pratiquent pas tous, la politique du "jet d’eau solitaire". Normalement, ils travaillent ensemble à l’intérêt des Européens. Le but offert par chaque bulletin de vote  devra donc être compris par ceux qui petit à petit, accepteront l’idée qu'une gestion communautaire entraîne les bonnes raisons pour les uns qui deviennent de mauvaises raisons pour les autres. Et réciproquement ! Même si la monnaie commune, l'euro a été un piège pour augmenter les prix, derrière ce sacrifice, il y aura tôt ou tard un retour gagnant pour peu que la lutte continue. A l’heure où la France est vampirisée par un président agité pas seulement physiquement, il ne nous reste plus que l’Europe pour espérer retrouver un jour une démocratie ouverte sur la modernité. Critiquée pour ses infractions à l’environnement, ses infractions aux droits de l’homme ou à la liberté de circulation, notre France n’a plus ni âme, ni dessein qui soient dignes de son histoire et de son avenir.

Avec ce scrutin, l’UMP tente d’éviter un score sanction, le PC attend d’avaler le PdG, et le NPA sous tutelle trotskyste se trouve curieusement à Istres sous tutelle de Bernardini. Comprenne qui pourra ! On dit que le Modem plumerait la volaille socialiste à ce scrutin ? Il est certain que les socialistes avec Peillon, semblent heureux comme les Bourgeois de Calais !  Pourtant, à Istres puis à St Mitre,  on a  déjà essayé ce mariage avec le centre. Mais il semble que comme pour les abeilles dans les ruches, le "gaucho"(un produit pharmaceutique phytosanitaire) ait stérilisé l’union désirée par Marseille. 
Et voilà, plus de miel pour ceux qui perdent leur voix ou ...leur voie, chacun choisira le bon mot!
Vous voyez bien qu’il y a des raisons écologiques de voter pour les Verts. Ce ne sont pas les "chicayas" qui comptent. L'important, c’est la lutte contre l’incinérateur et le gaucho  qui détruit nos ruches en Provence.
Contre le "gaucho", contre le sarko, soyez clairs, votez Vert!

Coluche aurait dit " c’est la solution qu’elle est bonne" !

 

Repost 0
Published by Alain Detavernier
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 09:24

 Bonjour et heureux de vous retrouver sur la toile. Une panne informatique sévère, et un différent avec France Télécom, valent un mois d’absence. Je vous prie de m’en excuser, mais il y a du bon en tout.
Après plus de trente jours, l’actualité n’a pas changé d’un iota. Misères sociales des fermetures d’entreprises, misères des réformes non voulues par les français, misère de notre représentation politique nationale, et locale, rien n’évolue. L’écran de fumée médiatique de la grippe mexicaine n’a pas réussit à endormir les français et ils rejettent massivement la politique de l’UMP et de son icône Nicolas 1er. Dans la rue, les manifestations ne faiblissent pas et les sondages confirment avec 70% d’avis défavorables sur la politique menée. Soyons patients.

Le centriste Bayrou tente avec les européennes de prendre de l’élan avec 2012 en perspective. Cet "enfoiré" a voté toutes les lois et les réformes avec la droite et aujourd’hui, il prétend rassembler contre Sarko. Il avoue avoir voté blanc au second tour en 2007, mais il acceptera volontiers les voix de gauche lors des prochains scrutins. Tu peux attendre camarade !

Et les socialistes ? Toujours pas de tonalité en ligne . Même si Martine Aubry semble redonner un sens à ce parti, il manque totalement d’audace, de force et de conviction. Les extrêmes, n’existent que parce que justement le PS est affaibli et manque surtout de lisibilité. La aussi soyons patients, les militants veillent !

Localement, les socialistes tentent désespérément de faire prendre la sauce Peillon. Déjà qu’il vient en Provence avec regrets, en plus il est parrainé par Guérini et Caselli….le pauvre. Ces deux là viennent de trahir toute la région en maintenant l’incinérateur de Gaudin et en plus, ils continuent de prôner la droitisation du PS. Pour avoir la CUM, ils ont acheté  ceux qui étaient vendables à droite et bientôt, il faudra payer en retour. Ils sont pendus politiquement, mais eux trouvent ça confortable. Misère!

Dans cette gabegie politique, seuls les Verts de Cohen-Bendit et Mme Eva Joly, la juge anticorruption, portent des propositions dignes d’intérêt. Depuis toujours, les verts européens pratiquent le mandat unique et n’ont rien lâcher de leur lutte contre l’appauvrissement de la planète et des hommes. Résolument ancré à gauche, internationaliste et favorable à une participation aux gouvernements d’union, cette sensibilité politique me paraît être la seule qui puisse fédérer les électeurs socialistes du 13. De toute façon, face à l’obscurantisme fédéral et au malaise global qui tétanise notre parti, il faut rompre avec ces tergiversations qui profitent à la droite et aux extrêmes.

Alors, à cause de l’incinérateur de FOS et la médiocrité de nos élus, seule la liste des Verts pour l’Europe peut traduire nos attentes et rejetter les politiciens "gamelle". La gauche porte en elle, la capacité de rompre avec un passé embourgeoisé et de retrouver le goût de la révolution. Etymologiquement ce mot signifie "recommencer", et nous autorise à remplacer nos erreurs par des projets qui conviendront à la France et aux français.

Si nous voulons changer, il faut rompre avec le passé et révolutionner nos propositions pour demain. Pourquoi pas!

Repost 0
Published by Alain Detavernier
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 18:03

Les articles que je livre sur ce blog ne sont en rien des jugements. Ils ne sont que les regards instantanés d’un militant politique engagé. Voilà pourquoi certains commentaires excessifs ou inutiles ne passent pas.


A Londres, le G20 a montré que la politique pouvait parfois donner un sens à l’action concertée par les hommes de la planète. Même si le résultat est modeste, la reconnaissance des excès du libéralisme, le goût amer de cette crise qui n’en serait pas une et les paradis fiscaux épargnés, il me semble que des bonnes volontés s’affichent enfin comme des puissances dirigeantes. Incontestablement l’arrivée de Barak Obama, a sonné le glas des marionnettes qui derrière le rideau se bousculent pour faire allégeance à la puissance américaine. Si j’osais, je dirai que le grand noir a permis de clarifier la scène politique internationale.

De Strasbourg, je ne retiendrai que deux choses.

-La première: La France qui dans les faits avait depuis longtemps réintégré l’OTAN, aura par la volonté d’un tout petit président, abandonné pour partie son indépendance. Cela ne change rien, sauf que l’histoire retiendra comme pour De gaulle, que Chirac s’est opposé à volonté américaine malgré l’armée planétaire levée par Bush junior, et que Sarkozy aura lui sacrifié l’indépendance française simplement pour exister.

-L’autre chose sera la violence "tolérée" des casseurs dans les quartiers périphériques de la ville, alors que des milliers de policiers et de militaires quadrillaient parfaitement la cité alsacienne. Si des dérapages ont eu lieu, c’est bien parce qu’ils étaient utiles au scénario élyséen!

 

Terminons avec St Mitre. Retour à la case départ ! Sauf que le spectacle aura une fois de plus révélé, la crise politique qui ruine toute la gauche. Le représentant du MODEM rejoint la liste PC entre les deux tours et démontre la fragilité des idées ou de la fidélité du centre. En y regardant de plus près, il suffit d’y reconnaître les intermédiaires pour que les raisons politiques deviennent d’obscures raisons claniques, organisées depuis Istres. Au final, le PS y gagne un siège, mais à quel prix ? Sa doctrine de moins en moins lisible, va l’obliger à gommer les raisons de ces turpitudes qui n’épargnent pas les militants. Pour les Européennes, PS, PC, MODEM, NPA et Verts vont devoir s’expliquer sur le fond puisque la forme n’y est pas.

Seuls les Verts représentent à mes yeux une force politique capable de travailler pour les citoyens que nous sommes. Ils veulent que la crise motive une nouvelle façon de vivre économiquement notre société et en plus, ils sont les seuls à obliger leurs élus au mandat unique. Ils deviennent donc, les mieux à même de nous aider dans la lutte contre l’incinérateur Guérino-Gaudiniste de Fos sur mer! En plus, cela sera un bon moyen pour les électeurs socialistes du 13, de dire tout le bien qu’ils pensent des promesses socialistes de Caselli et Guérini. Je vous en reparlerai très bientôt.

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 12:04

1) Commençons par le plus ancien dans le grade le plus élevé. Notre camarade  Sarko-gaucho l’anti stock-options vient de déclarer qu’en ces temps douloureux, lui avait la banane et que la crise était une opportunité politique permettant à notre pays de redéfinir les fondamentaux de notre société. Ouf !  Résumons :

-La France d’en bas conservera, le chômage, la faim et l’exclusion, mais elle gardera le RMI, car il faut conserver du bétail sur pied en cas de besoin !

-La France d’en haut, aura les stocks options, le bouclier fiscal, les Rollex et les résidences pour milliardaires. Eux conserveront leur sécurité sociale car une nourriture trop riche provoque des risques graves pour la santé.

 

2) Continuons avec Istres. Le budget 2009 de la ville est un modèle du genre. Selon le Maire, tout va bien ! Il continue d’accroître nos impôts malgré un redressement financier bien avancé. Déjà Mme Joulia avait elle aussi redressé les finances après les gestions de Caillat et Bernardini. Le pauvre Caillat aurait intégré 126 personnes à l’insu des services et des autres élus. Pourtant, rappelez vous ce titre de La Provence. «Mon bureau n’est pas l’ANPE!» annonçait "intelligemment" le maire intérimaire. Encore une fois, tout ceci n’est que mensonge et l’élu qui vente et bénéficie des mérites du le clientélisme, c’est bien celui qui aujourd’hui en fait son fromage politique. Ce budget 2009 n’efface pas non plus, les dépenses inutiles comme le jet d’eau, ou les bâtiments communaux qui doivent être détruits puis reconstruits ailleurs. Bien que digne d’intérêt, ils ne sont pas prioritaires. Tout une page de la Provence pour justifier l’attaque contre les employés municipaux et pour faire son budget est bien triste. Le service du personnel pourrait très bien déterminer, qui abuse de la maladie et sanctionner les véritables fautifs. Cette affaire ne sert qu’à déguiser un manque de courage politique qui atteint injustement la majorité des employés. Comme  le dit judicieusement le Maire, « Courage fuyons » !

 

3) Elections locales, ça continue ! Le PS de St Mitre a voulu lui aussi se pacser avec le MODEM, pour aller contre la droite et contre une liste majoritairement communiste. Comme Istres il y a un an, même effet....13 % à l’arrivée ! L’équipe conduite par Vincent Kinda n’est pas responsable de cet échec, au contraire. La tête de liste communiste et le PS des bouches du Rhône sont une nouvelle fois coupables d’incompétence. Face à la droite ou à la gauche radicale, le PS doit rester lui même. Il doit faire évoluer son projet et ses idées, mais pas comme le veulent Guérini ou Caselli, en courant derrière la droite. La preuve encore une fois à St Mitre, ou cela reste une tarte à la crème lancée contre les militants !   

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Locale
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 14:57

 Ce langage racaille présidentielle est si juste, que cette proposition prise au pied de la lettre, et adressée à tous les élus, serait utile.

L’avenir est sombre dans la tête de ceux qui vivent chaque jour plus difficilement que le jour précédent. Le grand mamamouchi Sarkozy continue de débiter des discours qui deviennent indécents tellement les mensonges et la vanité du personnage percent sous les mots.

 Les licenciés de tous horizons réagissent de façon de plus en plus "animale". La séquestration des chefs d’entreprise, les heurts avec les services d’ordre deviennent quotidien. La violence de ce qu’ils subissent ne peut-être comparée à aucune autre. Dans la crise d’aujourd’hui, la cause reste le profit et les responsables sont les mêmes qui depuis 40ans, nous demandent efforts et sacrifices! Sauf que pendant que la population laborieuse s’effondre par régions entières, ils se versent des sommes fabuleuses pour leurs bons résultats. Pour les travailleurs qui ont encore un emploi, non seulement leur pouvoir d’achat diminue, mais en plus c’est de leur faute si la consommation est en berne ! Le contraste est si fort que la colère et la violence deviennent le seul remède à leur détresse. Après tout, Brel chantait « il faut bien que le corps exulte ». Ces femmes et ces hommes qui pleurent devant les caméras sont les victimes du capital. Pas seulement du capitalisme ! Le mot capital convient mieux pour tous ces hypocrites de droite comme de gauche qui attendent l’échec de leurs concurrents pour tenter de générer une autre donne politique. Ce sont les nécrophages de la république! Pendant ce temps, ils continuent de diriger le pays dans l’outrance. Quand ce n’est pas un jet d’eau inutile, c’est un autre gaspillage financier.  L'incinérateur de Fos restera la  preuve indélébile des trahisons de toutes sortes sur le dos des populations sacrifiées ! La France d’en bas, observe ces abus et elle n’oubliera pas.

Ici c’est un ami du président que l’on place à la tête d’une banque et là une usine avec 1100 emplois que l’on ferme. Pour que certains gagnent, faut-il que d’autres chôment ? Ailleurs, ce sont des familles entières qui angoissent l’arrivée du printemps et son cortège d’expulsions, pendant que d’autres profitent d’un paradis mexicain à 50 000euros le week-end ! Faut-il pour que les uns jouissent de la vie, que d’autres meurent ?

Ce monde est malade des injustices et ce n’est que le début. Personne n’a le pouvoir d’autoriser les uns à vivre et les autres à mourir ou à souffrir. Quant cela est arrivé dans l’histoire, la communauté des hommes s’est révolté et a éliminé les messies d’opérette.
Attention mesdames et messieurs les responsables, le bal va commencé !

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 08:01

La crise continuera durant 2009 et peut être 2010. Les économistes de tous bords s’escriment à trouver une légitimité datée à leurs prédictions. Hier dans les défilés ce n’était pas la crise qui révoltait les manifestants, c’était le mépris et la morgue du gouvernement et particulièrement du président de la république.

N’est ce pas une provocation 24H avant une grève nationale, que Sarkozy affirme qu’il n’a pas été élu pour augmenter les impôts, mais pour le contraire !

Les chômeurs, les travailleurs pauvres, les jeunes et les cadres moyens sont d’accord Mr le président, mais pour l’instant les seuls impôts qui baissent se sont ceux des citoyens déjà les plus riches de France !

Relancer l’économie par l’investissement, c’est donner de l’argent aux entreprises. L’idée n’est pas condamnable, mais à condition qu’elle concerne les boites qui gardent leurs emplois et qu’elles ne fassent pas déjà des bénéfices ! Le pétrolier Total annonce 14 milliards d’€ de profit puis des centaines de licenciements après les bénéfices. Pour Continental, les salariés ont depuis deux ans accepté de retravailler 40H payées 35 et abandonné toute augmentation de salaire pour garder leur emploi.
Résultat 1100 licenciements nets !

Malgré ce défilé quotidien, le gouvernement reste étanche à tout bon sens. Pour preuve, la baisse de TVA dans la restauration. Dire seulement une TVA à 5.5% est insuffisant. De 19.6 à 5,5% il y a donc bien un bonus de 14%. Cette profession n'est pas sans soucis, mais les premiers propos de ces patrons artisans annoncent les intentions. Les prix ne bougeront que très peu, et pour les emplois, les prévisions faites avant l’accord, n’étaient pas sérieuses !! Si j’ose dire, la messe est dite ! Cette TVA manquante va coûter 5.5Milliards d’€ à l’état. Pour comparer, le RSA pour les pauvres, recevra lui  moins de 1.5 milliard d’euros. Comme ça, ils pourront aller aux Restos du Cœur !

Ce racket social dure depuis bien avant la crise. Avant la gauche de 1981 les entreprises étaient obsolètes et déficitaires. Les nationalisations les ont remise sur pieds et ainsi Balladur puis Jospin ont pu les vendre un bon prix. Après avoir été rééquilibré, elles ont enfin dégagé des bénéfices plus des profits pour leurs actionnaires. Aujourd’hui les bénéfices sont toujours présents, mais c’est leur croissance annuelle qu’il faut assurer ! Cette politique consiste à toujours faire payé les salariés soutiers de ce pays ! La seule donnée économique stable depuis cette époque reste les millions de licenciement qui servent toujours de variable d’ajustement pour la gestion des entreprises !

Je sais que le débat gauche droite est devenu obsolète pour beaucoup d’électeurs, mais j’insisterai sur une chose. Ce débat est surtout inutile lorsque la droite est au pouvoir ! Même en ayant fait des erreurs, la gauche a toujours préféré relancer l’économie par la consommation, c’est à dire donner du pouvoir d’achat directement à tous les français. Pas leur promettre de travailler plus pour à l’arrivée gagner moins. C’est exactement cela que la droite fait aujourd’hui.

Il ne faudra pas l’oublier ! La gauche et la droite ce n’est jamais pareil !

Repost 0
Published by Alain Detavernier
commenter cet article