Présentation

  • : Le blog du militant socialiste Alain Detavernier à Istres
  • : Alain Detavernier, militant socialiste authentique et fraternel livre sur son blog ses réflexions politiques
  • Contact

Humour

La vidéo du moment

Texte Libre

banniere

23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:00

thumbnailCAFX1PCU.jpg

 Avant de formuler quelques remarques, il me paraît indispensable de préciser qu’un premier tour reste une étape et que surtout, seule une partie du pays a voté.

Néanmoins, il est évident que Marine Le Pen a dopé le score du FN avec une première conséquence, la droite méprisante de Nicolas perd des plumes. Finalement, ils préfèrent l’original au "copier/coller" de Neuilly. Car en vérité si Marine donne une autre esthétique au FN, l'héritier réel des idées et du discours c'est bien l'UMP. A force de climat sécuritaire, d’auvergnats dans les mosquées, de compassion récupératrice, de débat sur l'islam et sur l'identité nationale, l’agité élyséen laisse son parti comme le pays, c’est à dire en berne et lui prépare 2012. Dans le même délire, le PS sur Marseille, perds des conseillers généraux sortants dès le premier tour ! Quelle honte. Serait-ce une conséquence des affaires politico-poubelles ? Manquer à ce point d'humilité et de sens des valeurs,  éloigne irrémédiablement les édiles de leur électorat. Le PS se doit de faire le ménage sérieusement dans sa maison, s’il veut redevenir crédible!! En cela je n'exempte pas les autres partis mais celui là, c'est le mien.

-D’ailleurs, la gauche ne récupère qu’une faible partie des électeurs déçus. Ce qui est sur, c’est que les gens survivants avec 400€/mois, des enfants au chômage, des stages mais pas d’emplois, des loyers en hausse, le carburant au sommet, les médicaments dé remboursés, avec bientôt EDF +30% et pour finir des banques  avec des bénéfices records, rien ne leurs aura été épargné.  Comme disait un ancien leader communiste, l'abstention est le plus grand parti de France.

-Alors finalement, Marine Le Pen c’est un peu une gifle de rappel dans la figure de ceux qui ont perdu pieds avec la réalité. Ecouter et comprendre les besoins réels des gens, est ce qui manque le plus aux partis officiels. Leurs luttes pour s’absorber ou s’éliminer les uns les autres est dérisoire face aux urgences de terrain. Les Mélenchon et Hulot ne sont que des pantins à deux balles devant lesquels le discours populiste de Marine, semble crédible pour les électeurs.

-Tous les intellectuels qui pensent qu’en 2012 seule une proposition matinée de tous les compromis recevra l’adhésion, se trompent. Il faudra « innover » et surtout « oser »,sinon la course est perdue d'avance car les Français sont lassés des politiques qui se ressemblent trop. Les politiques dignes de ce nom seront différents ou disparaîtront! 

-En 2002, la gauche avait sans hésitation appelé au rassemblement républicain et aujourd’hui l’UMP, droite dite républicaine hésite, justifie l’injustifiable, assimile le PS au FN et pour terminer menace ceux qui feraient l’erreur de préférer la gauche aux fachos new-look. Même leurs divisions sur ce sujet n'excusent en rien leur stratégie misérable. Plutôt Berlin que Moscou ! Pauvres types, toujours en retard d'une guerre.

Bref, le résultat du second tour ne pourra exonérer la gauche d’une autocritique salvatrice pour un rassemblement qui devra concerner le pays, bien plus que les intérêts particuliers.  Le FN n'est plus un accident depuis longtemps en France. Les crises ont largement validé les discours racistes, xénophobes et anti sociaux de ces malades. Le replis sur soi est un réflex naturel chez ceux qui souffrent, mais ils ont tout de même une conscience, espérons...  

-Malgré tout, dans cette actualité, un bon point pour Mr Juppé qui n’a pas ménagé ses efforts pour que la diplomatie « Kouchno/Sarko/Alliot-Marie » remplace enfin les voyages d’agrément par des relations diplomatiques, dignes de ce nom. Une réserve cependant pour que l’espace aérien interdit aux avions du dictateur, ne devienne pas un salon de démonstration et de vente d’armes. Protéger les rebelles du « fada » de Tripoli, ne doit pas transformer la Lybie en Irak. L’alibi de l’alliance des pays arabes est une fumisterie qui ressemble plus à un club de dictatures gérontologiques qu’à une ligue des droits de l’homme. Même si cela est difficile à entendre, il est préférable que les belligérants aboutissent eux même à une solution. Tout autre schéma serait illusoire. Il eut été honteux de ne pas agir, il serait tout aussi nul de privatiser leur révolution.

-Il semble que le Japon se redresse une nouvelle fois d’un tremblement de terre, et j'espère que cette fois, le nucléaire dans le monde sortira revêtu d’une image plus réelle et plus authentique de ce que représente vraiment le risque atomique. Sur ce sujet la gauche et singulièrement le PS devront sérieusement réfléchir, quitte à devoir réviser leur doctrine. Entre le tout nucléaire et le tout renouvelable, il doit exister une position intelligente qui ne punira pas forcément nos enfants.

Entre nucléaire et extrême droite, la gauche a du travail concernant la sécurité en 2012!

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 15:08

images-copie-4.jpgDepuis des semaines, écouter, regarder les images ou lire les infos concernant la planète est devenu un moment difficile pour tous ceux qui souhaitent ne pas ignorer leurs congénères. Pour autant, je suis bien conscient que la terre ne s’arrêtera pas de tourner parce qu’un tremblement de terre secoue un pays, qu’un tsunami rase telle région ou pire encore qu’un dictateur dégénéré massacre ses concitoyens à l’arme lourde. Il y a une différence entre les hommes que les convulsions de la nature éliminent brutalement et les rebelles qui avec quelques arquebuses, s’opposent aux blindés d'une armée. Si l’horloge sismique n’a aucun maître, la lâcheté des pays occidentaux elle, ne saura être une excuse, une fois l’hécatombe achevée en Lybie. Empêcher les frappes aériennes sur les civils, eut été le minimum du à des populations en pleine recherche d’une construction démocratique. Le retour de Kadhafi, restera une épine mortelle pour tous ceux qui auront trop réfléchi et regardé ailleurs. A croire que déléguer le pouvoir à des superstructures politiques, annihile aussi la dignité de la démocratie.

Espérons qu’avec l’aide de pays voisins, les Lybiens sortiront dignement de cette aventure.  

Concernant le Japon, il est bien évident que la compassion destinée à tous ces gens si dignes au milieu de l’horreur, ne peut nous faire oublier qu’ils ont une certaine habitude du nucléaire dans leur histoire. Un séisme gigantesque, suivi d’un tsunami dévastateur, s’achève dans un cataclysme beaucoup moins naturel, celui que seul les hommes savent inventer pour s’empoisonner. Cette nouvelle alerte après Three mile Island (1979/USA) et Tchernobyl (1986/URSS), fait que Fukushima (Japon) devient en moins de trente ans, la troisième preuve que le nucléaire n’est pas sans danger "obligatoire". C’est à dire inévitable à terme ! Malgré cela et bien que les allemands souvent cités en exemple, ferment des centrales par précautions, nous autres français, possesseurs du second parc mondial, en maintenons la totalité en fonction ! Evidemment les accidents multiples, connus ou cachés n’y feront rien. Par exemple, la centrale de Blaye en Gironde a failli pour une tempête et une inondation, finir exactement comme celle qui au Japon en ce moment, menace des milliers de vies ! Avec l’atome, l’échelle du temps n’est pas ordinaire et du début à la fin du cycle d’exploitation, l'atome reste une source dangereuse de pollution pour des milliers d’années.

Pour remédier, le gouvernement français décide d’un audit sécurité !!! Pas même un débat sur une décision qui implique pourtant pour plusieurs dizaines d’années, la politique énergétique française. Au motif d’indépendance nationale, rien n’est vraiment fait pour diversifier les sources et économiser des vies. Cela mériterait mieux qu’un abus d’autorité !

 

Sur ce sujet, les leaders du PS reprochent minablement aux écologistes de remettre en cause le tout nucléaire. Quelle erreur politique ! A un moment où la nation toute entière assiste à l'impuissance renouvellée des hommes face au nucléaire civil, les socialistes font un procès d'intention "démocratique" aux verts. Quels nuls ! Après un Grenelle de l’environnement bruyant mais aujourd’hui pratiquement vide, les énergies renouvelables ont été anéanties par Sarkozy. Photovoltaïque, éolien et biomasse ont été réduits à néant par celui qui les avait "soit disant" promus pour répondre aux obligations européennes. Pas de soucis, comme dit Nicolas «L’écologie ça commence à bien faire », et en avant pour le gaz de schiste en Provence !

Si les socialistes se révèlent incapables de comprendre que le nucléaire ne peut plus rester aux mains d’un lobby de nucléocrates, ils auront beau se contorsionner face aux électeurs, ils perdront la présidentielle qui pourtant leur tend les bras. Je veux dire que DSK le « cuistot » de Washington sera élu en 2012, et que la droite liée aux pouvoir de l’argent aura réussit à remplacer l’agité de l’Elysée par un autre factotum à ses ordres.

Pour les européennes comme citoyen libre, j’avais préféré les verts parce qu’ils avaient un programme digne de ce nom, alors que les socialistes nageaient dans le vague. Exactement comme aujourd’hui. Concernant la fédé PS des Bouches du Rhône, là encore un audit est prévu comme pour le nucléaire. J’espère qu’ils penseront également à faire un audit des comportements politiques comme l’incinérateur de Fos qu’ils devaient stopper et qu’ils ont achevé???

Martine Aubry serait mieux inspirée de s’occuper vraiment du parti plutôt de soutenir celui qui est "parti" et de couvrir les irrégularités de fonctionnement du PS/13. Je répète encore une fois que l'homme François Hollande reste le meilleur candidat pour la gauche, et ceux qui veulent changer les choses en dégageant la droite. 

medium_mayenne_survoltee2-copie-1.jpg

 

 

PS : Il se murmure que Sarko voudrait remettre la vignette automobile en place. Espérons que les socialistes d’avant 2002 défendront ce que Jospin avait su imposé à Bercy où siégeait à l'époque un certain DSK....

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans écologie durable
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 15:20

Aniie-Girardot---C-C3-A9sar.png

 Il n’y a plus dans ce gouvernement de ministre des droits de la femme. Dommage, car l'homme qui nous dirige en aurait bien besoin. Selon lui, il ne devait plus y avoir en France que la probité, l’excellence et le professionnalisme des élus choisis par le maître. Ce furent Daty, Alliot-Marie, Bachelot etc…

Celles-ci ne sont pas coupables parce qu’elles sont femmes, mais parce qu'elles ont accepté que le président de la république le premier et avec constance, réduise et déconsidére les femmes en politique.

-1/ Il est revenu sur le droit des femmes mères de famille à partir plus tôt en retraite à partir de trois enfants.

-2/sans hésitation,  il a favorisé le travail du dimanche et des jours fériés, alors que chacun sait que ce sont 90% des femmes qui le subissent.

  

J’ai choisi une photo d’Annie GIRARDOT pour accompagner symboliquement cet article parce qu’elle représente je crois, la femme dans toutes ses splendeurs. Sa carrière cinématographique est à son image, complète, de qualité, pleine de vérité et d’engagement. Elle a choisi de vivre sa vie comme elle l’entendait, ne faisant des concessions qu’à son art et à ceux qu’elle aimait.

La maladie je l’espère, lui aura fait oublier aussi, la solitude de certains moments de sa carrière. Digne jusqu’au bout de sa vie, elle a défendu l’image de la femme avec une intégrité, une force et une conviction sans faille. C’est ainsi, même lorsqu’elles sont actrices, les femmes ne jouent pas leurs rôles, elles les vivent.

 

Nous n’avons pas pu avoir une femme présidente en 2007 et beaucoup le regrettent. Bizarrement, des sondages récents annoncent  que 90% des électeurs d’aujourd’hui ne souhaiteraient pas avoir une femme présidente. Donc sous Sarkozy, la parité souhaitable du pouvoir aura reculé. Sachant qu’il a gagné avec 53% des voix, je crains que là encore, la sarkozye ait frappé, puisque 47% à l’époque y était favorable. Passer de 1 sur 2, à 1 sur 10 en trois ans, fallait le faire!

 

La journée mondiale de la Femme est devenue un court moment de rappel pour qu’enfin les hommes réussissent à comprendre qu’ils auraient beaucoup à gagner d’essayer de les imiter.

Gageons que si une femme gouvernait demain notre pays, l’humain, l’éducation, la paix et la culture prendraient le pas sur l’argent, la bourse et la guerre.

C’est ainsi « la femme est l’avenir de l’homme », mais ils ne se le rappellent qu’une fois par an. Dommage pour eux car pendant les 364 autres jours, ils sont sans avenir et ce n’est pas très heureux pour l’humanité.

Repost 0
Published by Alain Detavernier
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 09:50

71187_gueriniune.jpgCe matin sur France Inter, un membre du bureau national du PS répondait  en direct sur le discours historico-religieux du moine Sarkozy au Puy en Velay et à d’autres questions concernant le PS marseillais. J’ai eu personnellement au sein de la Gauche Socialiste à travailler avec Malek Boutih.  Ce type est un militant intègre et sincère. Ancien président de SOS racisme, il a comme beaucoup un rêve qui consiste à espérer beaucoup de la gauche et particulièrement du PS. C’est certainement la raison qui a fait qu’il s’est étonné sévèrement des réponses faites par Martine Aubry concernant le cas Guérini. Sans parler des faits judicaires qui eux concernent la justice, il y a les mandats cumulés de premier secrétaire fédéral, de président du CG, de Sénateur et j’en passe, qui mériteraient que la première secrétaire Martine Aubry réagisse pour faire appliquer les règles internes. Rappelons nous que concernant Montpellier et Georges Frêche, le national a su faire un choix courageux. Les conséquences qui en ont découlé n’ont pas été les meilleures concernant les résultats de la liste officielle PS, mais que de dignité retrouvée entre temps. Je ne souhaite pas être juge et encore moins procureur  concernant le fonctionnement du PS des BdR mais tout de même, la critique devrait y être libre et même sollicitée par la fédération. Il n’est donc pas question ici de stigmatiser les uns ou les autres car le moment de publication du rapport Montebourg est bien mal choisi. En effet, personne ne peut ignorer que les cantonales qui arrivent sont toujours un réel enjeu de pouvoir. Encore que, semble t-il ce rapport ait été  transmis en 2010 à Martine Aubry qui ne l’aurait jamais reçu (??). Par contre, ce que propose Malek Boutih est possible. En effet, une commission  d’enquête comprenant Montebourg, pourrait, après ces élections, lever enfin les doutes sur le fonctionnement de la Fédé et du CG. De plus, je crois franchement qu’aucun candidat aux primaires ne devra échapper à une réponse écrite ayant valeur d’engagement, concernant cette fédération dont le poids dans la désignation du candidat issu des primaires, sera essentiel. Depuis très longtemps, beaucoup trop longtemps, cette fédération du PS n’est audible au national que pour des exploits aussi pénibles que déshonorants pour ses militants. Rien de ce qui se passe à gauche n’échappe à son reflet dans le miroir de droite. C’est malheureusement ainsi et c’est bien la preuve que les Hommes avec un grand H, restent des hommes qu’ils soient de gauche ou de droite, sauf le centre, qui lui n’existe pas !

Il n’est pas heureux que ce rapport sorte maintenant, mais il est heureux qu’il sorte. Les militants doivent s’en saisir non pas seulement pour défendre la fédé, mais aussi et surtout pour prouver que la lumière ne nous gêne pas. Le progrès ne consiste pas seulement à faire mieux que ce qui était fait avant, il faut aussi que cela soit fait dans la transparence et dans l’équité. Cumul des mandats, parité militante, alliances politiques contre nature, choix des orientations de gestion à tous les échelons territoriaux et surtout respect des règlements qui fait que trop souvent des malandrins salissent l’image du parti socialiste.

L’histoire du PS n’est pas plus répréhensible dans les B.d.R qu’ailleurs, mais elle y est plus visible parce que plus bruyante. C’est le propre des gens du Sud, mais pour autant ils se  doivent d’être encore plus attentifs et exemplaires. Qu’importe les railleries et les lazzis des adversaires, ils sont dans leur rôle, et les électeurs savent que leur jardin n’est pas mieux entretenu. Alors pour conclure, trois choses seront utiles au PS

- l’initiative des militants (y compris la parité  "département"  hors Marseille) pour se saisir de la fédération.

- l’intervention de Martine Aubry, dont l’élection de Reims n’était pas un sacre mais une  délégation de pouvoir.

-l’engagement écrit de tous les candidats aux primaires à corriger les errances locales.   

NB. Pour une fois, j’ai lâché Sarkozy et je tente de contribuer à une meilleure lisibilité de l’action des socialistes. De toute façon me concernant, c'est aussi lutter contre la droite que de combattre les défauts insupportables qui peuvent exister, de façon à faire que ce parti soit le plus digne possible de la confiance des électeurs. François Hollande reste en ce domaine un redoutable exemple vis à vis de concurrents médiatiques mais silencieux, dont la candidature sert plus le président actuel que le parti socialiste.

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Locale
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 17:29

democratie-pancho.gif

Il aura fallu à notre président, sept minutes pour interpeller la France sur le risque de terrorisme et l’afflux d’immigration qui découleraient tous deux du réveil de peuples muselés et torturés. Utiliser la peur et le repli sur soi comme argument pour cacher l'échec de sa politique, fait de lui seulement un pauvre type ! Si pour ce titre j’ai choisi "petit ", c’est pour sa grandeur d’esprit, et "mesquin" parce que sa nature est si pauvre, que chez lui c'est une qualité !

Celà donne à réfléchir sur les motivations politiques des six mois qui ont été nécessaires après la défaite des régionales de 2010, avant de constituer un gouvernement de "professionnels" qui dirigeraient le pays jusqu’en 2012. D’affaires financières en scandales médicaux, d’affaires politiques en affaires tout court, les Borloo et autres Fillon ont du lécher le parquet jusqu’à plus soif avant que sa majesté décide enfin. La honte et la suspicion avaient déjà envahi l’action de ce gouvernement avant même que Fillon ne soit reconduit. Une ambiance de fin de règne indigne de notre république. Des ministres mis en examen ou condamnés par la justice, des petits arrangements immobiliers avec une dictature, la vulgarité comme ligne de diplomatie et pour terminer ce tableau, l’abandon présidentiel lâche et minable, sans même citer la ministre des affaires étrangères. 

 Rien n’aura été oublié à la panoplie du parfait « Napoléon le petit », si cher à Victor Hugo.

Notre pays est en récession économique et plus personne ne croit à son redressement par cet individu et dans son propre camp, les déserteurs commencent à trépigner. Serait-ce que de ce côté de la méditerranée les craintes d’un soulèvement inquiètent également ? La décomposition de la droite a commencé depuis longtemps et même la presse ne semble plus pouvoir masquer le désastre. Rien que durant les six derniers mois, justice, police et éducation ont été amenés comme jamais sous la Vème république, à exprimer leur refus et leur indignation par des grèves. Justice, police et éducation sont les trois piliers fondamentaux de notre république et ils portent à eux trois, l’ensemble de notre institution.

Rien n’est plus étranger à Sarkozy que le sens de l’état. Il se comporte comme un minot dans une cour d’école et manque à tous ses devoirs. Sous couvert de haussements de menton, il reprend les thèmes de l’extrême droite, tel Spiderman, il joue la compassion à chaque évènement d'actualité et sous couvert de rupture, il a enfermé le débat politique au niveau d’une auge à cochons ou se sont repus les Kouchner, Amara, Bockel, Blanc, Woerth, Mr MAM et tous les autres. La république vertueuse promise par le candidat Sarkozy est devenue une orgie d'avantages, de stocks options, de bonus et de privilèges !

Alain Juppé le "gaulliste", malgré ses qualités d’homme d’état, ne pourra compenser le travail d’alcôve que vont réaliser les conspirateurs que sont Guéant dit "Fouquet"  et Hortefeux l'auvergnat ! La présidentielle va maintenant réellement commencer et malheureusement se boucher le nez sera insuffisant, car il est des pestilences qui pénètrent autant par les yeux et les oreilles que par le nez.

 

La sagesse voudrait qu’il ne se représente pas, mais pour ça il eut fallu qu’il pense à l’intérêt des français. Or, quand il pense aux français, c’est pour leur faire peur.

Nicolas Sarkozy, qui déjà était passé maître dans l’art du mensonge et de la manipulation, va maintenant nous montrer l’art du sabotage et du détournement de notre république pour que quoi qu’il arrive, il garde sa chaise haute. (Finalement, j'ai honte je regrette Chirac)

 

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 15:53

20090120PHOWWW00323.jpg

 A genoux citoyens!

Ils sont venus, ils sont tous là. Ce week-end, arrive le grand magicien. Il ne parle pas, il brutalise les pays économiquement  faibles, il conseille mais ne paye jamais, bref l'idole des électeurs archi-sondés arrive !

J’avoue et je regrette d’avoir été sarkostique  à l’égard du meilleur des candidats de gauche que les médias français veulent nous imposer. Je regrette aussi d’avoir insinué que  ces mêmes médias étaient pour la plupart aux ordres du pouvoir (celui du Fouquet's) et que consigne avait été donnée de flatter l’animal pour qu’enfin il vint et qu’il parla.... Je regrette également d’avoir été trop réservé et de n’avoir pas saisi immédiatement que cet homme portait en lui la résurrection de la gauche mais aussi de la droite plantée par le clown bling bling. Je regrette enfin, d’avoir obligé son épouse à sortir de sa réserve habituelle, pour nous faire part de son désir de rentrer à Paris, probablement à cause des soldes.

Par contre, je ne regrette pas d’être Français. Et oui, j’aurais pu être grec, portugais, espagnol ou irlandais. Et dans ce cas, j’aurais pu être excessif et dire à ce miracle politique vivant, qu’il aille se faire un peu voir ailleurs et que sa vision de l’espèce humaine dans le monde d’aujourd’hui, n’était pas la mienne.

Mais je suis Français. Alors comme en Egypte avant, comme M.A.M en Tunisie ou d’autres au Maroc ou en Lybie, je n'ai rien vu, ni senti ! Je pensais seulement que la gauche choisirait au moins son candidat. Et bien non, c'était une erreur ! Si par hasard, ce week-end  on nous impose Monsieur DSK partout et sous toutes les formes, je me dis que c’est dans mon intérêt. C'est sûrement pour compenser les 2h30 de prêche du Président de TF1, il y a peu. Alors je fais silence et je m’agenouille, car depuis 2000 ans, personne ne savait s’il allait revenir ou non. Et bien c’est ce week-end et il ne faut pas le rater. Alléluia !  Chantons les louanges et transportons au dehors notre allégresse devant ce miracle ! Plus "d’emmerdes" avec les primaires socialistes, plus de craintes pour le patronat, plus de soucis pour les libéraux, DSK est de retour. Ainsi, la France redeviendrait le phare, que dis-je le centre du monde, simplement parce que le directeur du FMI choisirait d’exercer son talent chez nous. Il quitterait un boulot où il y a beaucoup, beaucoup de milliard à distribuer, pour un pays dont les caisses sont parait-il, vides. C’est évidemment tellement plus facile…..C’est la charité, le don de soi.

A un journaliste qui lui demandait, si être aveugle n’avait pas été un handicap pour sa carrière, Ray Charles répondit que non, que cela aurait pu être pire, il aurait pu être noir ! Pour ma part cette réponse résume tout. Avec DSK cela aurait pu être pire, il aurait pu être de gauche !  De la lisibilité aurait dit Ray Charles, et moi, je broie du noir !

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:54

images-copie-2.jpg

  Au pays des fromages et des vins, il existe depuis peu, d’autres produits identitaires. Il ne s’agit ni d’industries, ni des arts et encore moins des sciences ou de l'éducation qui seraient à présent notre identité nationale. Non ! C’est désormais le « guignol » présidentiel et sa résultante en pleine expansion, la sous-France !

Commençons par Guignol. Très contrainte par la taille peu favorable de l’individu, l’envergure de la pensée présidentielle ne trouve son épanouissement que dans le mensonge et l’illusion. Pour preuve hier soir, la mascarade montée par TF1 et un journaliste spécialisé dans le brillant des chaussures. Au bout de deux heures, aucun élément d’information ou d’espérance pour les français, n’a été apporté. Pourtant le solennel de la fonction présidentielle, porte naturellement le contenu du propos à être écouté, regardé et ressenti comme une information utile à l’avenir du pays. Et bien pas du tout ! 

 L’acteur comique dans ce cas, empêche toute élévation intellectuelle et favorise systématiquement l’hypocrisie, la fourberie ou la manipulation. Résultat, les attentes restent vaines et les déceptions plus nombreuses. Seuls ses talents de voyagiste du Maghreb, au frais des pays les plus pauvres, semblent connaître la réussite.

Ses appels bidons à la compassion, les chiffres truqués, les réponses vaseuses et dilatoires, les provocations pour monter les français les uns contre les autres, toutes les ficelles de l’illusionniste ont été utilisées. Bien plus efficace comme fournisseur de cigares, agresseur des banlieues, organisateur de soirées chics ou sélectionneur de fortune que comme président de la république, notre comique devra décidemment se reconvertir d’ici 2012. Il y a des abus et des fautes que l’on ne peut pardonner. Pour preuve, au même instant sur une autre télévision, un autre président, responsable d’un gîte touristique sur le Nil, tentait lui aussi de convaincre son peuple que sous le soleil d’Egypte, l’injustice et le désespoir pouvaient être un programme. Malgré la violence, les morts, la police et l’armée, c’est raté !

Après 10 années de nuisance gouvernementale et trois ans de présidence, le locataire de l’Elysée va tout tenter pour réitérer sa manœuvre de détournement réussie en 2007. Il va faire en sorte d’ici 2012, que la France laborieuse et la France profonde, regardent ailleurs que sur son bilan, oublient les injustices et pardonnent les mensonges du vice-roi en talonnette. Les jeunes, les malades, les chômeurs, les actifs futurs retraités, les retraités, les enseignants, la poste, la police, la justice, les agriculteurs, les écologistes, tous veilleront !

Instinctivement lorsqu'une liste est trop longue, on tente de résumer les conséquences d’un désastre pour ne pas lasser l'auditoire. D’article en article, j’assume la détestation que j’ai de ce fossoyeur qui porte atteinte à l’avenir de mes enfants et mes petits enfants. Nicolas Sarkozy est un danger permanent pour les français. Il est la négation de ce que tout homme attend de son prochain. Je considère que la gauche et la droite constituent de par leurs noms et leurs fonctions, l’existence d’une assemblée voulue et construite par les révolutionnaires de 1789, pour que vive la démocratie. Il n’est pas question de bien ou de mal, mais de l’indignité d’un homme face aux conséquences de son incompétence. Depuis longtemps les philosophes et les économistes, nous parlent d’une société qui se divise et qui génère une dualité irréversible des privilégiés opposés aux corvéables. Ce sont ces  derniers qui constituent la « sous-France » issue du sarkozysme. Ce terme définie à la fois une France inférieure et phonétiquement, un sentiment de douleur. poire-lavement-copie-1.jpgSarkozy c'est la sous-France!

Mes amis me diront encore que « taper » sur Sarkozy ne suffit pas à entraîner l’adhésion pour empêcher sa réélection et je sais qu’ils ont raison. Par contre chacun avec ses moyens se doit de lutter et dire son indignation. Les grèves qui pénalisent les salariés

Enfin et pour conclure, certainement parce que je préfère F.Hollande, Aubry et Royal dans cet ordre, j’avoue que l’intervention d’Anne Sinclair tentant de nous introduire DSK par sondages interposés, démontre que même une excellente journaliste, peut donner à un sondage l’effet d’un lavement…. Désolé....

 

Ce soir 20H sur France 2, François Hollande

 commente l'intervention du pénible hier soir. 

                                                                                                       Ceci est une poire à sondage!

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 16:28

sarkocialsf7cd88-b9978-copie-1

 Dans le contexte actuel, des peuples soumis à des dictatures se révoltent en sacrifiant leurs vies et parfois même en s’immolant par le feu comme si plus rien n’était à espérer de l'avenir. Celà, en fait des martyrs de ce monde.

Il y aurait presque de la gêne, voire de la honte, à se plaindre de notre situation comparé à ces pauvres gens que l’imbécilité et l’ivresse du pouvoir enlèvent à leurs familles dans des circonstances souvent dramatiques pour ceux qui meurent et ceux qui restent. Pourtant je veux le dire ici, rien ne doit nous empêcher d’affirmer que depuis dix ans notre pays est plus en situation de rejoindre ces dictatures que nous le croyons. Bien sur, ici dans cette vieille démocratie, tirer sur des manifestants, embastiller des opposants ou faire disparaître tout simplement des individus n’a pas cours. Encore que Mehdi Ben Barka, Robert Boulin et Tarnac ??? Mais plaçons nous sur le plan des libertés. N’est-il pas incontestable que celles ci ont reculé de part le fait de lois votées nuitamment, pour d’opportunes raisons d’actualité et surtout de quêtes populistes destinées à favoriser les bons sondages. Le temps passe, mais remémorons nous le nombre de fois où Sarko le magnifique nous a démontré sa grande capacité à recevoir les familles meurtries, à suivre les cercueils ou à jeter l’opprobre sur de présumés coupables, dont bien souvent la justice a démontré par la suite, que leur cas ne justifiait en rien, la vindicte présidentielle ! C’est régresser que de  vouloir rendre la justice devant des caméras de télévision, ou dans les cimetières. La Justice ne peut en rien être la vengeance qui réponds à l'émotion!

Sur un plan économique, qui peut accepter que si la crise mondiale existe vraiment, elle ne serrerait que la ceinture des petits et moyens revenus, pendant que les plus riches  continueraient de se remplir les poches à l’abri d’un bouclier fiscal adapté à eux seuls. Comment justifier que pendant que les services publics sont détruits au motif qu’ils sont coûteux pour le budget,  on préserve des niches fiscales ou des remboursements d’impôts pour ceux du Fouquet's ? Qui osera comparer l’argent mis pour les logements sociaux manquants et le nombre de places construites pour de luxueux bateaux dans des marinas scandaleuses, pendant qu’à Istres même, des voitures servent d’abris pour dormir et survivre. Qui admettra qu’effacer les centaines de milliers de chômeurs sur les listes de pôle emploi est déshonorant pour ceux, qui dans le même temps, demandent aux malades de moins se soigner, d’accepter leur sort et de rester à leur domicile au lieu de l’hôpital.

Il en est de même pour la diversité de la presse et les médias en général, il en est de même avec les services dépendants directement du pouvoir comme la police, la justice, l’armée, la recherche, la diplomatie et même la représentation  purement républicaine que sont nos élus de gauche et de droite dont l’existence est niée dans les actes, tout comme cela est fait au sommet du pouvoir, entre le législatif et l’exécutif !

Alliot Marie, Woerth, le prince Jean, Dati, Carla Bruni et tous les autres scandales ne sont que l’écume des vagues boueuses que génère ce pouvoir abject et déliquescent. Une dictature ne prend pas naissance à l’instant où les pleins pouvoirs sont aux mains d’un quarteron de guignols, elles trouvent d’abord ces racines dans la dérive des pratiques qui transforment une démocratie en un pré carré où l’opposition n’a plus droit au chapitre.

Même si la gauche n’est pas en état aujourd’hui de gouverner, elle se doit de dépasser ses différences dans l’intérêt unique du peuple de France, et de franchir les obstacles que Sarkozy place sur son chemin. L’idée que les divisions à droite suffiront à le faire perdre est une intox de plus.

Ce monde qui bouge ne concerne pas que les autres, il est aussi le notre. Il va falloir nous unir pour dégager Sarkozy et ça, c’est possible !

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 10:00

CAWQ6INNCACFYFBLCAF0ZIB6CAL0K1HZCA2JEEPVCA83XSP9CA-copie-1.jpgLa Tunisie vient de donner le signal d’une émancipation démocratique généralisée et devient un exemple pour les millions d’habitants soumis aux régimes les plus «avariés» d’Afrique du nord. Qu’elles soient militaires, religieuses ou liées à un parti unique, toutes ces dictatures devront céder la place à des démocraties réelles. Gbagbo aussi devra partir, malheureusement même au prix du sang.

Si la joie et l’admiration que provoque cette révolution du Jasmin sont synonymes de progrès des libertés, le comportement lâche et complice du gouvernement français fait honte aux citoyens que nous sommes. Passons sur l’exploit de M.A.M  qui en pleine révolution propose l’expertise française dans le traitement des manifestations populaires, puis sur Frédéric Mitterrand qui trouve chez le dictateur Ben Ali, un côté tolérant et agréable pour diriger le pays. Mais le comble est atteint lorsque Sarkozy en personne et avec retard, choisit piteusement la non ingérence hypocrite, confirmant ainsi la déliquescence diplomatique liée au bon docteur Kouchner! Pourtant il y a peu, le chef de l’état français visitant la Tunisie, état policier par excellence, affirmait « la démocratie progresse en Tunisie et les libertés fleurissent ! ». Provocation ou inconscience du mari de Carla ? Rappelons que lors de cette visite, des journalistes français avaient été interdit d’accès au pays! Par ailleurs, il y a quelques semaines, les rodomontades sarkoziennes concernant la presse hongroise ont valu un retour du président Victor Horban, lui rappelant qu’avant de donner des leçons, Sarkozy devrait s’abstenir de nommer lui même, les dirigeants des médias français! Notre président reste décidément un «looser» persévérant.

Malheureusement en France, les choses ne sont pas mieux. Xavier Bertrand, ancien ministre de la santé puis patron de l’UMP et à nouveau ministre de la santé, doit à présent démêler l’affaire du Médiator. La réalité ce sont des milliers de victimes dues à la capacité de lobbying d’un pharmacien. Et qui était l’avocat de Servier ? Maître Sarkozy bien sur !  Le Zorro des Bettencourt, Dassault, Bolloré, Bouygues, Halliday etc.. 

La peine et la souffrance des familles de gamins exécutés lors d’une prise d’otage, nous concernent tous. Est-ce que la solution consisterait à retirer nos soldats partout ? Je n’en suis pas persuadé. Pour autant, ce n’est pas en jouant les bravaches du monde que nous pourrons retrouver le rôle précurseur et éclairé de nos anciens qui ont eux, pensé et osé la révolution. Les populations soumises à toutes les dictatures attendent que vienne leur tour et meurent dans le silence. Malgré ses talonnettes, la France de Sarko n’est ni celle de Mitterrand, ni celle de Chirac ! La grandeur d’une politique nationale réside ailleurs que sous les talons de son dirigeant.

 

Rassembler la France sur un projet qui nous conduira enfin sur la voie du redressement, est la seule espérance qui anime le militant que je suis et que je reste. Plus de social, de justice et de solidarité. Des services publics renforcés, une éducation dotée de tous les moyens et surtout une refonte complète de la fiscalité libérale imposée par la droite. Je pense sincèrement que la gauche peut reprendre la main en 2012 et entreprendre ces changements. Curieusement François Hollande qui durant dix ans a su rassembler toute la gauche et gagner les élections, émerge tranquillement dans les sondages. Il est celui que je souhaite voir réussir en 2012. Seules Royale ou Aubry peuvent être une alternative à ce choix. Nul autre candidat à gauche ne pourra prétendre au rassemblement vainqueur.

Les choses sérieuses vont commencer maintenant. Notre projet devra permettre de reconstruire une république digne de ce nom et de penser à l’humain avant l’économie et le pouvoir.

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 06:28

picasso-pablo-la-colombe-de-la-paix-2406263.jpg

 Une année de plus à constater l’affaissement constant de nos institutions,  de nos droits  et de nos libertés. La droite qui nous a imposé Nicolas Sarkozy tentera peut être par médias et sondages interposés de nous imposer  Strauss-Kahn sous prétexte qu’il est silencieux au FMI, compétent, intelligent et surtout qu’il serait l’homme providentiel pour nous sortir de cette terrible crise qui n’en finit pas de continuer.  Même si la gauche n’est pas en situation de s’afficher unie pour faire face au pouvoir ultra libéral destructeur de Sarkozy, il reste le peuple de France qui de gauche comme de droite  a pris le chemin de la rue au cours de cette année 2010. Ce fut certes une année de recul social, d’humiliations, de frustrations et de blessures, voulus par un pouvoir qui après avoir perdu les élections régionales, nous a refusé de conserver des acquis sociaux que les gouvernants d’après guerre avaient décidé de créer pour soutenir un peuple affaibli et meurtri par la guerre.

Le petit livre que vient d’écrire Stéphane Hessel en cette fin année, est un remède pour ne pas dire un antidote, au poison que veulent nous administrer les uns et les autres, de gauche comme de droite,  du haut de leurs certitudes compassées. Offrez ce livre à ceux de votre entourage qui souffrent, qui dépriment et qui ne voient pas de solution à venir pour sortir du piège démocratique qui nous attend. Il n’y est pas question de révolte mais de refus de l’inacceptable tout simplement. Il nous reste le chemin étroit de nos consciences pour ne pas qu’une fois de plus, le monde de l’argent et ses complices du pouvoir élu, nous obligent à reculer et à baisser les bras en attendant que nos enfants se révoltent un jour à notre place.

2010 est une suite sans fin de faits politiques qui indique clairement que ces gens là ne préparent que leur avenir. La modernité des moyens qu’ils utilisent ne doit pas nous faire oublier que quoi qu’il arrive, c’est dans une urne que s’accomplira le prolongement ou non de cette période. Le bulletin de vote est la seule arme qui démocratiquement obligera ceux qui veulent nous diriger à satisfaire d’abord nos espérances.

Alors il est encore temps de se relever et de s’indigner tous ensemble !

C’est le vœux que je forme pour notre société dès 2011. Indignons Nous !

 

 

    Voici l'adresse du site  wikileaks des bouches du Rhône:            http://wikileaks13.wordpress.com/

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article