Présentation

  • : Le blog du militant socialiste Alain Detavernier à Istres
  • : Alain Detavernier, militant socialiste authentique et fraternel livre sur son blog ses réflexions politiques
  • Contact

Humour

La vidéo du moment

Texte Libre

banniere

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:54

images-copie-2.jpg

  Au pays des fromages et des vins, il existe depuis peu, d’autres produits identitaires. Il ne s’agit ni d’industries, ni des arts et encore moins des sciences ou de l'éducation qui seraient à présent notre identité nationale. Non ! C’est désormais le « guignol » présidentiel et sa résultante en pleine expansion, la sous-France !

Commençons par Guignol. Très contrainte par la taille peu favorable de l’individu, l’envergure de la pensée présidentielle ne trouve son épanouissement que dans le mensonge et l’illusion. Pour preuve hier soir, la mascarade montée par TF1 et un journaliste spécialisé dans le brillant des chaussures. Au bout de deux heures, aucun élément d’information ou d’espérance pour les français, n’a été apporté. Pourtant le solennel de la fonction présidentielle, porte naturellement le contenu du propos à être écouté, regardé et ressenti comme une information utile à l’avenir du pays. Et bien pas du tout ! 

 L’acteur comique dans ce cas, empêche toute élévation intellectuelle et favorise systématiquement l’hypocrisie, la fourberie ou la manipulation. Résultat, les attentes restent vaines et les déceptions plus nombreuses. Seuls ses talents de voyagiste du Maghreb, au frais des pays les plus pauvres, semblent connaître la réussite.

Ses appels bidons à la compassion, les chiffres truqués, les réponses vaseuses et dilatoires, les provocations pour monter les français les uns contre les autres, toutes les ficelles de l’illusionniste ont été utilisées. Bien plus efficace comme fournisseur de cigares, agresseur des banlieues, organisateur de soirées chics ou sélectionneur de fortune que comme président de la république, notre comique devra décidemment se reconvertir d’ici 2012. Il y a des abus et des fautes que l’on ne peut pardonner. Pour preuve, au même instant sur une autre télévision, un autre président, responsable d’un gîte touristique sur le Nil, tentait lui aussi de convaincre son peuple que sous le soleil d’Egypte, l’injustice et le désespoir pouvaient être un programme. Malgré la violence, les morts, la police et l’armée, c’est raté !

Après 10 années de nuisance gouvernementale et trois ans de présidence, le locataire de l’Elysée va tout tenter pour réitérer sa manœuvre de détournement réussie en 2007. Il va faire en sorte d’ici 2012, que la France laborieuse et la France profonde, regardent ailleurs que sur son bilan, oublient les injustices et pardonnent les mensonges du vice-roi en talonnette. Les jeunes, les malades, les chômeurs, les actifs futurs retraités, les retraités, les enseignants, la poste, la police, la justice, les agriculteurs, les écologistes, tous veilleront !

Instinctivement lorsqu'une liste est trop longue, on tente de résumer les conséquences d’un désastre pour ne pas lasser l'auditoire. D’article en article, j’assume la détestation que j’ai de ce fossoyeur qui porte atteinte à l’avenir de mes enfants et mes petits enfants. Nicolas Sarkozy est un danger permanent pour les français. Il est la négation de ce que tout homme attend de son prochain. Je considère que la gauche et la droite constituent de par leurs noms et leurs fonctions, l’existence d’une assemblée voulue et construite par les révolutionnaires de 1789, pour que vive la démocratie. Il n’est pas question de bien ou de mal, mais de l’indignité d’un homme face aux conséquences de son incompétence. Depuis longtemps les philosophes et les économistes, nous parlent d’une société qui se divise et qui génère une dualité irréversible des privilégiés opposés aux corvéables. Ce sont ces  derniers qui constituent la « sous-France » issue du sarkozysme. Ce terme définie à la fois une France inférieure et phonétiquement, un sentiment de douleur. poire-lavement-copie-1.jpgSarkozy c'est la sous-France!

Mes amis me diront encore que « taper » sur Sarkozy ne suffit pas à entraîner l’adhésion pour empêcher sa réélection et je sais qu’ils ont raison. Par contre chacun avec ses moyens se doit de lutter et dire son indignation. Les grèves qui pénalisent les salariés

Enfin et pour conclure, certainement parce que je préfère F.Hollande, Aubry et Royal dans cet ordre, j’avoue que l’intervention d’Anne Sinclair tentant de nous introduire DSK par sondages interposés, démontre que même une excellente journaliste, peut donner à un sondage l’effet d’un lavement…. Désolé....

 

Ce soir 20H sur France 2, François Hollande

 commente l'intervention du pénible hier soir. 

                                                                                                       Ceci est une poire à sondage!

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article

commentaires

genevieve 16/02/2011 22:26


Je suis une istreenne depuis longtemps et moi je pense que seul un candidat centriste pourrait émerger face au pouvoir en place. La droite fait entre 10 et 20 points selon les municipales, après la
spirale de l'échec vécu par la droite d'istres aux municipales et législatives Et la force de la gauche sur istres, c'est du centre que viendra l'alternance.


alain.Giraud 16/02/2011 19:25



Quant dans mes jeunes années je jouer au foot....l'arbitre ordonner balle au centre..Et le ballon circuler un coup a droite un autre coup a gauche du terrain..Pour en revenir a BORLOO c'est bien
un radical qui plus est valoisien...


Radical ..Comme les radis..En fait multicolore rouge ou blanc...Mais cela donne des brulures a l'estomas si on en abuse de trop...A consommer avec modération....


Bonne soirée a toutes et a tous



électeur de gauche 16/02/2011 18:56



Bonjour messieurs et mesdames. En atnt que socialiste M. De Tavernier que pensez vous des propositions de M. Guerini concernant le retour de l'eau dans les compétences communales.  N'aviez
vous pas vous même cette proposition dans votre projet aux dernières municipales? Merci de me répondre.



Alain Detavernier 17/02/2011 08:42



Bien sur que oui et il y a peu de temps j'ai commis sur ce blog un article ( encore disponible) concernant l'eau avec comme fil conducteur l'action exemplaire de Danielle Mitterrand. Dans le
cas que vous rappellez, je crains que l'intervenant que vous citez ne soit pas le meilleur coach pour ce projet, car sans parler de ses affaires familliales, il me reste un goût d'incinérateur
amer dans la bouche! Bonne journée.



Jean CALAS 16/02/2011 18:47



M Giraud :


Certes Guignol et ses frères et soeurs profitent de "l'occase" pour faire parler d'eux en bien. En ce qui concerne le Mexique je m'y suis rendu il y a 14 ans et les Français étaient bien reçus
grâce entre autre à l'action de Danielle Mitterrand là bas. Il se trouve qu'à ce jour, je doute de l'accueil que nous pourrions y avoir.


Par ailleurs, le Mexique a ratifié les accords internationaux en matière de "transfèrement" des détenus. Je pense que le processus était en bonne voie mais que le pied de nez présidentiel a fais
s'écrouler le chateau de carte fragile de cette négociation. Attendons désormais 2012 pour que peut-être une vision plus humaniste des relations internationales interfèrent en sa faveur.


Et au delà de tout ça il reste encore une boulette à faire par l'homme aux talonnettes : Fâcher le président Afghan et ainsi condamner Hervé et Stéphane ! Car bien sûr comme beaucoup d'entre nous
sommes attentifs à la situation de ceux qui risquent leur intégrité physique de par le monde pour nous informer de son état bien installés dans un canapé.


Mais quel est donc ce pays qui se sert de la misère pour se donner des impressions de grandeur !



force au centre 16/02/2011 18:27



J'ai lu avec intérêt votre texte et analysé du mieux possible votre vision de l'échiquier politique. Une fois de plus, je constate que vous parlez de Droite et de Gauche mais jamais de Centre,
étonnant pour un  démocrate comme vous!!!. Le centre est pourtant une constante historique sur notre territoire et d'ailleurs, les centristes semblent bien s'organiser en potentielle
confédération pour l'avenir. Le groupe centriste et RdSE au sénat à un rôle prépondérant que vous n'ignorez pas, tout comme la sensibilité humaniste et sociale de certaines formations
centristes de l'échiquier politique, et les nombreux élus locaux et nationaux qui le composent .Détestez vous le centre Mr DETAVERNIER? Où le considérez vous comme forcément mou? Votre avis
m'importe sincèrement.


  



Alain Detavernier 16/02/2011 18:51



Bonsoir. Je ne déteste certainement pas le centre car il fait partie intégrante du paysage politique à tous les échelons. Je déteste par contre le rôle qu'on leur accorde et qu'ils jouent
volontiers pour servir de marche pieds. Le centre n'existe pas en tant que force politique indépendante, mais il agit comme une force qui apporte le basculement à droite ou à gauche c'est selon.
Ainsi, observons Mr Boorlo. Un bon ministre qui a mené un bon projet et une belle loi, totalement vidée de son contenu en même temps que lui était vidé du gouvernement Sarkozy. Pourtant les
centristes de tous bords ont avalé des paniers entiers de couleuvres. Le centre est tellement riche qu'il en existe de nombreux. Vous me répondrez que le PS eqt plutôt bien lotis en la matière et
je vous répondrai aimablement que justement il vaudrait bien mieux que les Valls, DSK, et autre pharmacien locaux y retournent car c'est là leur seule vraie place. Je crois très sincèrement que
ce n'est pas faire du tord à ceux qui préfèrent vivre dans l'ombre des autres que de dire qu'ils manquent de lisibilité. Depuis Giscard en passant par Bayrou, Rossinot et bien d'autres,
chacun sait que ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent. Ceci étant, ce rôle temporisateur est utile en cours de mandature, mais il brouille le choix des directions lorsqu'il
intervient dans les campagnes électorales au seul titre de n'être ni de droite, ni de gauche, mais d'ailleurs. Encore une fois leur utilité est à postériori mais c'est le prix du manque
d'engagement avant et de choix politiques clairs. merci.