Présentation

  • : Le blog du militant socialiste Alain Detavernier à Istres
  • : Alain Detavernier, militant socialiste authentique et fraternel livre sur son blog ses réflexions politiques
  • Contact

Humour

La vidéo du moment

Texte Libre

banniere

30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 06:28

picasso-pablo-la-colombe-de-la-paix-2406263.jpg

 Une année de plus à constater l’affaissement constant de nos institutions,  de nos droits  et de nos libertés. La droite qui nous a imposé Nicolas Sarkozy tentera peut être par médias et sondages interposés de nous imposer  Strauss-Kahn sous prétexte qu’il est silencieux au FMI, compétent, intelligent et surtout qu’il serait l’homme providentiel pour nous sortir de cette terrible crise qui n’en finit pas de continuer.  Même si la gauche n’est pas en situation de s’afficher unie pour faire face au pouvoir ultra libéral destructeur de Sarkozy, il reste le peuple de France qui de gauche comme de droite  a pris le chemin de la rue au cours de cette année 2010. Ce fut certes une année de recul social, d’humiliations, de frustrations et de blessures, voulus par un pouvoir qui après avoir perdu les élections régionales, nous a refusé de conserver des acquis sociaux que les gouvernants d’après guerre avaient décidé de créer pour soutenir un peuple affaibli et meurtri par la guerre.

Le petit livre que vient d’écrire Stéphane Hessel en cette fin année, est un remède pour ne pas dire un antidote, au poison que veulent nous administrer les uns et les autres, de gauche comme de droite,  du haut de leurs certitudes compassées. Offrez ce livre à ceux de votre entourage qui souffrent, qui dépriment et qui ne voient pas de solution à venir pour sortir du piège démocratique qui nous attend. Il n’y est pas question de révolte mais de refus de l’inacceptable tout simplement. Il nous reste le chemin étroit de nos consciences pour ne pas qu’une fois de plus, le monde de l’argent et ses complices du pouvoir élu, nous obligent à reculer et à baisser les bras en attendant que nos enfants se révoltent un jour à notre place.

2010 est une suite sans fin de faits politiques qui indique clairement que ces gens là ne préparent que leur avenir. La modernité des moyens qu’ils utilisent ne doit pas nous faire oublier que quoi qu’il arrive, c’est dans une urne que s’accomplira le prolongement ou non de cette période. Le bulletin de vote est la seule arme qui démocratiquement obligera ceux qui veulent nous diriger à satisfaire d’abord nos espérances.

Alors il est encore temps de se relever et de s’indigner tous ensemble !

C’est le vœux que je forme pour notre société dès 2011. Indignons Nous !

 

 

    Voici l'adresse du site  wikileaks des bouches du Rhône:            http://wikileaks13.wordpress.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Detavernier - dans Politique Nationale
commenter cet article

commentaires

oracle13 14/01/2011 17:26



J'en attendais pas tant ! Reconnaissons qu'il y a là un regard, comme d'habitude, pointu et exigeant qui tranche avec le simplisme (quand ce n'est pas l'infantilisme) de la "polémique".
Salutations.



oracle13 13/01/2011 21:40



et "Les Elancées", vous n'auriez donc rien à dire à ce sujet, Monsieur Detavernier, alors que la polémique gangrène tout le landerneau local ? Je suis étonné que l'un des principaux hommes
publiques istréens, connaissant toutes les turpitudes de chose publique istréenne, notamment culturelles, ne s'expriment pas à ce sujet alors que cette question semble empoisonner de manière
durable la vie politique locale ? Meilleurs voeux en tout cas en espérant un positionnement qui permettrait d'éclairer bien des "brebis égarées"....



Alain Detavernier 14/01/2011 15:02



Bonjour Oracle 13.  Quelle stratégie peut donc accompagner le qualificatif  "d'un des principaux hommes publiques Istréens" sur  un sujet aussi sensible que la culture? La fin du
post est plus simple à recevoir d'autant plus que la période se prête encore à échanger nos voeux. Donc Bonne Année à vous aussi Oracle 13. Concernant les Elancées, je suis navré pour les
Istréens mais également pour tous les habitants du SAN OP que cet outil de découverte et de grandissement individuel, soit suprimé dans sa version communautaire. De bonnes raisons politiques et
de mauvaises raisons financières, motivent ce choix de la part de OP. Dès l'origine, cette innitiative istréenne donnait à la fois du sens mais également une dimension culturelle communautaire,
à l'art du geste en général et à la danse en particulier. Ainsi personne ne peut aujourd'hui nier le côté à la fois visionnaire et contemporain de la culture istréenne. Le
fait d'intégrer dans le projet de Marseille "Capitale" cette manisfestation, est à mon sens, une erreur politique égale à celle qui consiste à suprimer autoritairement son financement au SAN. Les
deniers collectés par le SAN n'ont pas vocation à nourrir ou à combler le déficit créatif marseillais. D'autant  que le passé récent et le futur proche, démontrent pour le moins que la main
mise de marseille sur les finances des collectivités voisines est plus que probable. Donc, ce qui peut convenir à une stratégie communautaire ne convient pas forcément à une stratégie
istréenne d'intégration d'un grand marseille même déguisé en projet culturel. Ceci pourrait expliquer les divergeances qui opposent les élus communantaires entres eux, mais chacun sait combien
les règlements de compte entres les hommes peuvent vite prendre le pas sur l'intégrité d'une décision qui devrait servir  ou valoriser tous et non pas un seul. Personnellement, je
souhaiterai voir maintenir les Elancées sur son modèle original, sans dériver vers un enflement "garguantuesque" même si l'adjointe à la culture Istréenne saura j'en suis certain, défendre
cette idée. La légitimité Istréenne est recevable sur la vocation locale, pas sur son extension!


Pour conclure, je ne sais pas si "les brebis égarées" y trouveront leur chemin, mais encore une fois, ne pas mêler sa voix aux "grincements" locaux ne signifie surtout pas l'abandon ou le mépris.
J'ose prétendre que laisser aux citoyens leur libre arbitre pour un second tour de municipale, ou bien pour une opinion sur un choix culturel, c'est  aussi une façon de démontrer que les
politiques ne peuvent malgré leurs mandats,  pas forcément décider de tout et tout le temps. Merci de votre sollicitation.



Jean Calas 03/01/2011 20:44



Le 1° est passé, on peux donc souhaiter nos voeux. A toi Alain, à tes proches et tes amis et à tous tes lecteurs. Même aux imbéciles je souhaite des voeux. OK, pas les même mais la santé pour
tous et le bonheur aussi. Car je me dis que la perte de santé et le manque de bonheur peuvent entraîner l'aigreur et la haine.


Pour en revenir à Son altesse le roi Nicolas, nombreux sont ceux qui l'ont cru quand il a dit "travailler plus pour gagner plus". Il n'avait pas tort, il avait seulement oublié que ce n'étaient
pas les mêmes. Là il sort "moins de fonctionnaires, mieux payés"... Effectivement il fallait lire sans la virgule ce qui signifie plus de fonctionnaires moins payés. Il a bloqué les salaires de
tous les fonctionnaires.


Alors ne nous emballons pas. décryptons tous ses dires comme le fait de revenir sur les 35h. Qu'y a-t-il derrière ? Mauvais exemple, pas d'arrière pensée là... En fait quand c'est trop beau
interprétons "Casse toi pauv' con !" et on sera proche de la vérité.


Allez Alain je mets aussi mes voeux pour 2012 : "Bye Bye Sako, Bonjour Ségo, Martine ou Dominique, François... ...


A bientôt Alain...



Alain Detavernier 14/01/2011 15:23



Salut Jean et merci de tes Voeux. Désolé de ce retard à mettre en ligne ton post mais un furieux vol de cuivre sur les lignes du quartier nous a privé pendant plusieurs jours d'internet et
visiblement je t'ai oublié lors la remise en route de mon blog. Ton commentaire résume la nullité des interventions publiques de certains leaders comme Valls sur les 35h, d'autres sur la
Côte d'Ivoire ou encore d'autres concernants la Tunisie. Par contre, le silence de certains  les conduit selon les instituts de sondage à être élu de fait pratiquement sans passer par
les urnes! Holà les spécialistes en prévision électorales, calmez vous!  L'histoire des scrutins en France a démontré moultes fois que ni la presse, ni les sondages n'empêchent le
peuple de voter comme il le souhaite. Jospin en 2002, De Gaulle en 69, Giscard en 81  pour ne parler que des présidentielles. Si vraiment la droite veut DSK....il faudra qu'elle le choisisse
elle même sans notre complicité. La Gauche n'a plus aucun droit à l'erreur et si sa réussite devait passer encore une fois par les faux semblants et les vraies déceptions, alors
laissons cela à la droite car "elle le vaut bien" n'est ce pas!  


Bonne Année à toi et tes proches. Santé, réussite et surtout que l'industrie aéronautique locale cesse de reculer sur sa compétence et son savoir faire.



Martine 02/01/2011 20:01



C'est une bonne leçon que nous recevons de ce jeune Monsieur, mais sommes nous encore capables de croire que l'indignation est suffisante! Il faut non seuleument "s"indigner" mais aussi "se
révolter". En effet,  ce verbe venant de "Révolution" serait plus approprié. Il faut se mettre en mouvement, agir mais vous allez dire "on l'a fait, on est descendu dans la rue, on a clamé
notre indignation, on a dit non!"


Mais voilà au bout du compte, au 31 décembre minuit ,2011 s'est pointé et notre président nous a égrainé son chapelet de bonnes nouvelles: 3% par ci,8% par là.....et pendant ce temps nous
passions notre Réveillon, entre amis à se dire qu'est ce qu'on peut faire pour que ça s'arrête. Jusqu'à quel point pourrons nous supporter l'insupportable. les plus démunis feront encore une fois
le frais de ces augmentations injustifiées, que le gouvernement ne censure pas.


Les salaires ne bougent pas, les retraites diminuent. Le dernier discours d'Emmanuel Walls, qui se dit de gauche et candidat aux primaires veut continuer la casse, c'est magnifique, il veut
avancer avec son temps et détruire carrément les 35h. Les gens n'ont pas besoin de RTT mais d'argent. autrement dit "il faut travailler plus pour ganer plus", mais mince,  ça nous rappelle quelque chose...Si même à gauche on s'y met on n'est pas au bout de nos peines.


Je suis effectivement "révoltée" mais je souhaite  à tous ceux qui s'expriment sur cet espace de liberté créé par Alain une très bonne année et une bonne santé car là aussi, il vaut mieux ne
pas être malade.....



alain.Giraud 30/12/2010 14:32



Bonjours Alain


J’ai lu ce petit livre d’un jeune homme de 93 ans plein d’espoir..Qui après moultes
tempêtes nous donnent une leçon de vie.


Tu résume très bien cette année finissante qui a laisser nombres de nos compatriotes sur le
bord de la route pour atteindre les quatre millions de salarier privés de ce droit constitutionnel qui et simplement le droit fondamental d’un travail pour tous !


Reste l’inquiétude qui hante l’esprit de chaque citoyen, qui ce lis sur les visages même en
c’est périodes de fêtes …Alors en lisant ce petit livre de STEPHANE HESSEL , j’ai envie moi aussi de chuchoté puis de crier …….REVOLTES VOUS........Putain réveiller vous !!


C’est un des voeux  que je formule pour cette
année charnière que va êtres 2011


Bonne et heureuse année aux lecteurs contributeurs de ce blog citoyen